Have some tea?

Dans un salon de thé de l’avenue Louise, un homme blond et séduisant, de mise impeccable se demandait si oui ou non, son thé méritait le qualificatif de « buvable ». Deux petites gorgées encore et il décida que oui…du moment que ce n’était pas du Lipton…

Le pas si connu, le claquement des talons haut sur le carrelage en damier annonça l’arrivée de celle qu’il attendait depuis bientôt une demi-heure.

Mr Sark posa sa tasse et se leva, plus par habitude que par réelle galanterie. Mrs Peel se glissa sur la banquette en face de lui sans bonjour ni mot d’excuse pour son retard, fit signe au garçon de venir prendre sa commande, et dit de sa belle voix claire :

« Vous venez du pays le plus stupide que j’ai jamais vu ! » 

Mr Sark replongea dans sa tasse de thé avec toute la distinction d’un anglais bien élevé.

Mrs Peel demanda un expresso avant de continuer :

-On roule à gauche ce qui est complètement stupide et dangereux ! À l’inverse de la normale, la salière a un trou et le poivrier plusieurs, on pousse sa valise à roulette au lieu de la tirer, on met le fromage au-dessus du croque Monsieur au lieu de dedans, même les fenêtres s’ouvrent en sens inverse ! On ne peut fumer nulle part et seulement à partir de dix-huit ans, on demande la carte d’identité pour entrer dans certains endroits ! Les anglais sont coincés…

« Coincée, toi-même » pensa Mr Sark en se permettant le tutoiement.

-Les noms de rues ne sont indiqués nulle part ! Les arrêts de bus non plus ! Ce qu’ils appellent café est infect, la nourriture infâme ! Sont pas fichus de passer à l’euro…

Mr Sark n’écoutait plus, la musique du café lui mettait du baume au cœur et il se sentait presque l’envie de danser…

« Mais quel est le nom de cette danse, se demanda-t-il, non, ce n’était pas du cha-cha-cha, ni du mambo, non il se voyait très clairement exécuter les pas…oserait-il demander à sa compagne et l’interrompre dans ses récits de vacances ? Non, se dit-il, trop risqué…Cependant, la question l’obsédait… hop, cinq, six, sept et huit et un, deux, trois, quatre…

-Dites donc, vous m’écoutez !

-Excusez-moi ma chère, vous disiez ?

-Je disais que je n’ai jamais vu autant de gens aussi mal habillé, c’est à croire qu’ils n’ont ni magasines de mode, ni télévision, ils ont des traits vulgaires, sont trop gros, mal assortis, habillé soit comme des mormons soit comme oh, elle frissonna, comme des prolos de Mons…à Bruxelles, on n’oserait pas sortir comme ça !

Pas la moindre classe, aucun style, même aucune recherche !

-L'Angleterre, ce n’est pas l’Italie, Darling.

-Don’t call me « darling » !

Mr Sark inclina respectueusement la tête quoique’ avec un fin sourire.

-Les muffins étaient bons, demanda-t-il en considérant tristement celui –trop sec- dans son assiette.

Mrs Peel admit à regret que oui, les muffins étaient bons.

-Mais je trouve, que pour des vacances à ce prix, il aurait pu au moins faire beau !

Mr Sark ne sut que répondre à une si justifiée réclamation.

-Il a plu ?

-Tout le temps.

-Vous exagérez, autant qu’en Belgique ?

-Bien plus !

Mr Sark observa sa chère collègue qui émiettait son biscuit dans sa sous-tasse quelques instants avant de dire :

-Je suis certain ma chère, que vous râlez parce que les anglais ne vous ont pas rendu les hommages que vous attendiez…

-Je vous demande pardon ?

-Vous devez savoir de quoi je parle, dit-il avec un sourire entendu.

-Si vous insinuez que ces hommes, tout British qu’ils soient n’ont pas été sensibles à mon charme, vous vous trompez ! Mais ils n’en valaient pas la peine.

-Ben voyons, murmura-t-il.

Plus tard, l’addition réglée, Mrs Peel partie « See you on Monday, my dear. », parapluie ouvert sous la drache bruxelloise, Mr Sark se rappela enfin le nom de la danse qu’il cherchait. De la samba, bien sûr !

Évitant les flaques de son élégant pas de danseur, il sourit sous le ciel gris.

Sans trop savoir pourquoi, Julian Sark se réjouissait à l’idée que Mrs Peel ait pu passer de mauvaises vacances.

Traverse asbl | 86/14 avenue Paul Deschanel - 1030 Bruxelles, Belgique | +32 2 216 15 10 | +32 477 763 622 | CONTACT